Evêques à Lourdes, face au choix entre l’oxymore catholique-républicain *** et la réponse à donner à l’Apocalypse mariale …[ MAJ 27/03]

Qd l’évêque aux armées dit que les «adorateurs de la République» st responsables de 200000 IVG la République le lâche

Dernière minute : 26/03 – 15 h 55 ! Un incroyable miracle !

 

Mgr Luc Ravel : « Le chrétien et les adorateurs de la République »

Discours d’ouverture de l’Assemblée plénière de printemps par Mgr Pontier

…/…

Notre joie et notre action de grâce à l’égard de l’œuvre de l’Esprit en ce temps qui est le nôtre, sont grandes.

…/…

Nous n’oublions pas pour autant qu’aujourd’hui beaucoup d’hommes et de femmes vivent le mystère pascal sous sa phase douloureuse …

…/…

Les événements de janvier

Il y a maintenant 2 mois et demi, notre pays a été rattrapé par des forces de mort, forces de l’ombre, qui sont venues frapper à Paris des journalistes, des juifs, des policiers. L’émotion et la stupeur nous ont désarçonnés. Le dimanche 11 janvier restera un jour référence de dignité et d’unité nationale, et plus encore. Bien des pays nous ont exprimé leur solidarité. La présence d’un grand nombre de leurs représentants, les plus illustres parfois, nous a honorés, réconfortés, encouragés.

Un tel événement nous engage aussi et nous met tous devant nos responsabilités. Quelle société voulons-nous vivre et construire ensemble ? Quelles ressources allons-nous déployer pour que la devise de notre République, Liberté, Egalité, Fraternité, inspire les choix de notre société ? Il ne suffit pas de la proclamer et de la re-proclamer. Il s’agit de la mettre en œuvre. Cela suppose l’engagement de chacun et de tous.

…/…

Un peu partout en Europe, il y a une renationalisation de la pensée caractérisée par la méfiance affichée à l’égard de « l’autre » [ ou Big Other ? NDLR *** ]   et l’idée que finalement on s’en sortirait mieux sans les autres en restant entre soi. Le retour à l’État-nation est brandi ici et là comme la solution à tous nos problèmes.

C’est oublier un peu vite les leçons de l’histoire, les fondements de la paix en Europe et le chemin déjà parcouru en bientôt soixante ans. Certes, le système est imparfait et même incomplet. Rares sont ceux qui expliquent clairement qu’il n’y a pas d’un côté des États et de l’autre côté l’Union européenne, mais qu’un partage de la souveraineté a déjà été opéré par les traités signés par les pays européens. Dans cette aventure européenne, « l’autre » *** n’est pas un ennemi mais un partenaire de longue date, dont il ne convient pas de se soucier uniquement par intérêt. L’avenir se construit en commun et la santé de chaque membre de la communauté est importante pour l’ensemble. C’est cette vision du bien commun, du bien de tous ceux qui vivent en Europe et en particulier des plus pauvres, qui doit guider nos choix politiques.

…/…

 =====
*** Big Other oblige, comme l’a écrit Jean Raspail, dans la préface de la dernière édition de son roman de science-fiction ou signe pour le temps qui est le nôtre, n’est-ce pas ? 

 

Pour notre part, catholiques et Français, membres du CRIL17, nous ne pouvons avoir, en réponse à votre appel, Monsieur l’archevêque de Marseille, qu’une seule réponse claire et joyeuse fondée sur l’Evangile,  l’expérience des siècles et les signes donnés en ce temps qui est le nôtre  par la Reine des Prophètes et Reine de France, face à l’ouverture des Portes de l’Enfer, par la République UMPS ***

A BAS LA REPUBLIQUE, l’imposture de sa devise et de ses prétendues valeurs, sorties des Portes de l’Enfer et que vous voudriez nous faire accroire qu’elles seraient inspirées de l’Evangile, alors que la Loi de 1905 que vous semblez vouloir défendre à tout prix a été une Loi de persécution contre l’Eglise, prémisse, après tant d’autres, de l’épouvantable catastrophe de la guerre de 1914-1918 dont la France n’est toujours pas sortie ! …  

VIVENT LES LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc et confirmées par les multiples interventions de la Divine Providence en faveur de la France, pour qu’Elle puisse continuer sa course au milieu des Nations, malgré l’apostasie ou la trahison de ses élites …

=============

*** République UMPS ***

Annonce conf laicité

Tous les musulmans admettent que seul Dieu connaît l’avenir. Mais ils admettent également qu’il nous a accordé un moyen de l’entrevoir grâce au Coran et aux paroles du Prophète. L’État islamique considère que l’origine divine de ces écritures et de ces récits tient une place centrale. En cela, il se distingue de presque tous les autres groupes djihadistes du moment. C’est dans cet aspect des choses qu’il est le plus audacieux par rapport à ses prédécesseurs, en donnant à sa mission une nature très clairement religieuse.

Pour faire simple, al-Qaeda agit comme un mouvement politique clandestin aux visées planétaires et intemporelles – l’expulsion des non-musulmans de la péninsule arabique, l’abolition de l’État d’Israël, la fin du soutien aux dictatures dans les pays musulmans.

L’État islamique possède également des objectifs globaux (incluant, partout où il s’est implanté le ramassage des ordures et le maintient de la distribution d’eau), mais la fin des temps constitue un leitmotiv de sa propagande.

Et à propos de fraternité et de vivre ensemble, SVP, Monsieur l’archevêque de Marseille, pourriez-vous nous dire comment s’est exprimée votre fraternité républicaine et votre pastorale en faveur du vivre ensemble,  à l’égard de l’abbé Hugues Madesclaire qui a disparu des archives du site officiel de votre diocèse, mais dont on peut retrouver la trace ici et qui se serait auto-égorgé ? 

 

Accueil

http://fr.lourdes-france.org/tv-lourdes/

Salve Regina

2 Responses to “Evêques à Lourdes, face au choix entre l’oxymore catholique-républicain *** et la réponse à donner à l’Apocalypse mariale …[ MAJ 27/03]”

  1. admin dit :

    Précipitez-vous sur ce document publié par Liberté Politique.com … avant peut-être que la plupart des évêques rassemblés à Lourdes ne demandent sa démission de ses fonctions d’évêque aux Armées et n’exigent un solennel acte de repentance pour crime de lèse-République ou blasphème contre la déesse République et son pacte républicain ! Qui sait ?

    Mgr Luc Ravel : « Le chrétien et les adorateurs de la République »

    http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/Mgr-Luc-Ravel-Le-chretien-et-les-adorateurs-de-la-Republique

    Et comment ne pas souligner cette coîncidence avec cet anniversaire de l’horreur de la tragédie franco-française de la rue d’Isly à Alger du 26 mars 1962 …

    C’est arrivé un 26 mars…
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2015/03/cest-arriv%C3%A9-un-26-mars.html

    Massacre de la rue d’Isly le 26 mars 1962 à Alger : qui sont les coupables ?

    http://www.bvoltaire.fr/manuelgomez/massacre-de-la-rue-disly-le-26-mars-1962-alger-qui-sont-les-coupables,166605

    Deux rafales meurtrières ont déchaîné l’enfer. Des tirs sans sommation qui ont duré près de douze minutes.
    …/…

  2. admin dit :

    ALERTE ! L’Eglise qui est en France va-t-elle lâcher la République ?

    via la fenétre twitter de Vexilla Galliae

    3h Jean-Marie Le Méné @jmlemene
    Qd l’évêque aux armées dit que les «adorateurs de la République» st responsables de 200000 IVG la République le lâche http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/eveque-aux-armees-peut-on-comparer-l-avortement-terrorisme-actualise-22635
    Retweeté par Vexilla Galliae ن

    http://www.vexilla-galliae.fr/actualites/divers/1293-le-mystere-de-l-a320-et-de-ses-150-victimes

    Evêque aux armées : peut-on comparer l’avortement et le terrorisme ? (Actualisé)

    Les propos de Mgr Luc Ravel sur «l’IVG, arme de destruction massive» suscite la polémique.

    …/…
    Ces propos d’une rare vigueur, certes cohérents avec la doctrine catholique, suscitent aujourd’hui de vives réactions sur le net. Pour Luc Ravel, qui précise «parler en militaire», les «adorateurs de la République» (Qui sont-ils ? L’évêque ne donne pas de noms) sont responsables de la mort de «200 000 victimes» par avortement, chaque année, alors que les islamistes n’en ont tués que 17… Sur la forme, on a connu des expressions ecclésiastiques plus pondérées, surtout au sein d’une institution qui sert la République.

    Actualisé : On apprend de source ministérielle que, à la suite de la parution de cet article, il a été décidé que «cette publication ne pourra plus porter le logo du ministère de la Défense, les textes n’étant relus par aucune autorité».

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.