Archive for the ‘Eglise’ Category

Evêques ne nous soumettez pas à la tentation comme nous inviterait à le faire votre traduction sacrilège du Pater Noster toujours en vigueur !

vendredi, avril 28th, 2017

MAJ 29/04 19 h 50  » Macron bashing  » oblige ! Ou comme dirait Marianne, soyons fou ! 

( voir ICI )  ; voici deux vidéos d’anthologie pour faire du » à fond la caisse et principe d’égalité de temps de parole accordé aux candidats, cher au CSA oblige !

Celle-ci que nous n’avions pas encore vue

18 avr. Incroyable mais vrai : même Macron ne comprend pas ce qu’il dit ! 😱

et celle-là que nous avons déjà citée mais qu’une difficulté technique nous avait interdit d’afficher au moment opportun ( voir infra ) ! 17 000 mercis à Riposte Laïque !  

Macron aux abois : Dupont-Aignan avec Marine, Mélenchon vers le vote blanc

12 h 55  Une grande nouvelle (suite) !

Et même un moment historique  pour cette recomposition politique indispensable et tant attendue…avant le retour du Roi. Alors que la fausse droite et la vraie gauche ont été poussées par le peuple de France dans les oubliettes de l’Histoire, voici venue aujourd’hui, 29 avril 2017, l’alliance entre Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignant :

12 h 45 Comment ne pas succomber à la tentation de faire ce rapprochement d’images et d’informations, Internet et actualité française dans un village mondialisé obligent ? 

La très symbolique accolade entre le Pape François et le grand imam d’Al-Azhar au Caire

View image on TwitterView image on TwitterView image on Twitter

Au cœur des « dix paroles » reçues au Mont Sinaï: « tu ne tueras pas ».
Dieu aime la vie, répète le Pape.

Et en France, c’est la guerre de qui contre  qui, par des méthodes sordides qui assimilent la lutte contre la montée de Marine Le Pen dans les sondages et son éventuelle élection à la Présidence de la République, à celle de Hitler dans les années 1930,

alors que les faux-prophètes de la paix nous conduisent inéluctablement vers la plus terrifiante des guerres, sur le sol même de notre Patrie  ?    

Oradour-sur-Glane (87) : Emmanuel Macron en appelle au devoir de mémoire

Oradour : Macron osera-t-il traiter de nazis les 99 Compagnons de la Libération qui ont rejoint le FN ?

Consistoires, CRIF, FSJU… appellent « à voter massivement » pour Macron

MAJ 22 h 00 Macron : « Ne cédons pas aux sirènes de la nostalgie d’une France qui n’a jamais été »

Si la France que tu hais, Macron, n’a jamais existé, elle ne peut donc pas être responsable du  » crime contre l’humanité  » dont tu l’accuses avec la colonisation de l’Algérie ! 

Erinyes

Après le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen, il ne nous reste donc plus qu’à souhaiter celui de Philippe de Villiers qui seul, nous semble-t-il, est susceptible de permettre à Marine Le Pen d’être élue avec la majorité minimale de 50.01 % des voix et d’interdire à Macron de conduire la France à l’abîme et au chaos avec les Erynies, sorties des Portes de l’Enfer, qui l’accompagnent et dont témoigne

 Oradour-sur-Glane : l’indécente récupération de Macron

 

====

MAJ 19 h 35 Et pendant ce temps au Caire … 

– 15h20 : Visite de courtoisie au Grand Imam d’al-Azhar  ( non disponible ) ,

MAJ 18 h 50 Et pour faire face à ce qui vient, voici le candidat que Fillon a choisi sans avoir eu la sagesse de consulter Pierre Lellouche …  

18 h 04 Evêques de France, prenez le temps de visionner cette vidéo de Pierre Lellouche !

Les fruits de votre pastorale y sont cités durant quelques secondes, dans une magnifique analyse qui devrait faire basculer la campagne électorale ! 

Pierre Lellouche : « Immigration, nous sommes au devant d’un problème monstrueux »

17 000 mercis Monsieur Pierre Lellouche ! 

Et si l’on superposait la carte des résultats avec celle des mosquées ?

===========

Et voici l’E-Monde qui crie au loup ! 

Evêques, sortez le loup frontiste de la bergerie catholique !

 

Tout d’un coup, les journalistes laïcistes veulent que l’Eglise se mêle de politique

Un peu de cohérence ferait du bien aux médias dominants :

« Le Pen – Macron : le dangereux non-choix de l’Eglise » (L’Obs)

« Honte aux évêques qui n’appellent pas à voter contre Marine Le Pen » (Le Monde)

« Désormais, des évêques se taisent » (la Voix du Nord)

« Pour le monde catholique, le refus du vote pour le Front national est un vrai enjeu. Et on ne peut que déplorer le relatif silence de ses responsables » (La Croix)

Ces évêques qui n’osent plus dénoncer Le Pen

15 Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.

16Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons?

17Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.

18Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.

19Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.

20C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. ( Evangile de Notre Seigneur Jésus-Christ selon saint Mathieu

=========

Messieurs Nos Seigneurs Nos Evêques où sont les fruits de votre pastorale mise en oeuvre depuis Vatican II ?

Au hasard de l’actualité la plus récente, ceci serait-il le dernier exemple de votre communion d’esprit avec les valeurs républicaines en adéquation avec celles de l’Evangile qui seraient donc si bien défendues par Macron ? 

Sexe et pornographie dans les livres scolaires – Scandale dans les écoles catholiques et publiques

Amis cathos, ne pas voter Marine, c’est laisser passer Macron

« Vous filtrez le moucheron et laissez passer le chameau. » (évangile de Mathieu 23,24)

Aux ecclésiastiques qui voteront Marine Le Pen

Plusieurs lecteurs ecclésiastiques nous ont fait part de leur approbation du communiqué du collectif Antioche et nous ont demandé comment ils pouvaient soutenir. Vous pouvez remplir le formulaire ci-dessous en précisant bien si vous êtes prêtre ou religieux, séculier ou régulier, rural ou urbain, etc.:

J’approuve le communiqué du collectif Antioche

Signez ce formulaire pour exprimer votre soutien.

Lire le communiqué à partir de ce lien.

=====

Des prêtres appellent à voter MLP…

 ======

Et pour vous aider dans votre réflexion, Nos Seigneurs Nos Evêques, voici l’aide de l’ancien maire de Paris … 

Delanoë compare Marine Le Pen à Adolf Hitler

Présidentielle. Bertrand Delanoë était l’invité de RTL ce vendredi matin. L’ancien maire de Paris n’a pas mis longtemps avant d’atteindre le point Godwin et faire culpabiliser les électeurs.

Ciel ! Voici le choc des civilisations de Rouen à Rome … et à Vienne … en passant par Assise ! Ou dérapage sémantique de Jean-Marie Guénois ?

vendredi, septembre 16th, 2016

Père Hamel : pour François, «tuer au nom de Dieu est satanique»

L’archevêque de Rouen va lancer la béatification du religieux assassiné en juillet.

Sur l’autel de la chapelle de la maison Sainte-Marthe où le pape François célèbre quotidiennement la messe du matin, une photo: celle du père Jacques Hamel, assassiné le 26 juillet, au nom de l’islam, alors qu’il disait la messe dans la paroisse de Saint-Étienne-du-Rouvray.

…/…

Puis le Pape est entré dans une confidence en révélant que cet acte cruel «le faisait beaucoup réfléchir» : pour lui, le père Hamel «a accepté son martyre, avec le martyre du Christ, là, à l’autel». Mais «au milieu de cette tragédie qu’il a vu venir (…), il n’a pas perdu la lucidité pour accuser, et dire clairement, le nom de l’assassin. Il a dit clairement: “Va-t’en, Satan!” (…) Il a accusé l’auteur de la persécution: “Va-t’en, Satan!”»

Évoquant le père Hamel, le Pape a alors conclu: «C’est un exemple de courage (…). Que lui, du Ciel – parce que nous devons le prier, c’est un martyr! Et les martyrs sont des bienheureux, nous devons le prier – qu’il nous donne la douceur, la fraternité, la paix et également le courage de dire la vérité: tuer au nom de Dieu est satanique.»

=====

Il ne reste plus au Souverain Pontife qu’à avoir le courage de dire la vérité avec douceur sur la véritable identité d’Allah qui ne peut pas être le même Dieu que Celui que nous, catholiques fondamentalistes des périphéries de l’Eglise, adorons en esprit et vérité, et qui ne peut donc pas être le même Dieu que celui dont il est question dans les paragraphes 252 et 253 de l’encyclique Evangelii Gaudium,  ou Celui qu’adorait Saint François d’Assise … ou Celui qui a donné la victoire à Jean Sobieski à Vienne le 12 septembre 1683 ou à Don Juan d’Autriche à Lépante le 7 octobre 1571, en réponse à la prière du Rosaire du Pape et de l’Eglise à la Très Sainte Vierge Marie !  

Le pape François trahit même celui dont il se recommande, Saint François d’Assise l’anti-islam

Le pape François trahit même celui dont il se recommande, Saint François d’Assise l’anti-islam

Le supposé successeur du pape François dénonce la volonté de conquête islamique de l’Europe

Le supposé successeur du pape François dénonce la volonté de conquête islamique de l’Europe

EXHORTATION APOSTOLIQUE   EVANGELII GAUDIUM  DU PAPE  FRANÇOIS
AUX ÉVÊQUES  AUX PRÊTRES ET AUX DIACRES  AUX PERSONNES CONSACRÉES

ET À TOUS LES FIDÈLES LAÏCS  SUR L’ANNONCE DE L’ÉVANGILE DANS LE MONDE D’AUJOURD’HUI

…/…

 » 252. La relation avec les croyants de l’Islam acquiert à notre époque une grande importance. Ils sont aujourd’hui particulièrement présents en de nombreux pays de tradition chrétienne, où ils peuvent célébrer librement leur culte et vivre intégrés dans la société. Il ne faut jamais oublier qu’ils « professent avoir la foi d’Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour ».[198] Les écrits sacrés de l’Islam gardent une partie des enseignements chrétiens ; Jésus Christ et Marie sont objet de profonde vénération ; et il est admirable de voir que des jeunes et des anciens, des hommes et des femmes de l’Islam sont capables de consacrer du temps chaque jour à la prière, et de participer fidèlement à leurs rites religieux. En même temps, beaucoup d’entre eux ont la profonde conviction que leur vie, dans sa totalité, vient de Dieu et est pour lui. Ils reconnaissent aussi la nécessité de répondre à Dieu par un engagement éthique et d’agir avec miséricorde envers les plus pauvres.

253. Pour soutenir le dialogue avec l’Islam une formation adéquate des interlocuteurs est indispensable, non seulement pour qu’ils soient solidement et joyeusement enracinés dans leur propre identité, mais aussi pour qu’ils soient capables de reconnaître les valeurs des autres, de comprendre les préoccupations sous jacentes à leurs plaintes, et de mettre en lumière les convictions communes. Nous chrétiens, nous devrions accueillir avec affection et respect les immigrés de l’Islam qui arrivent dans nos pays, de la même manière que nous espérons et nous demandons être accueillis et respectés dans les pays de tradition islamique. Je prie et implore humblement ces pays pour qu’ils donnent la liberté aux chrétiens de célébrer leur culte et de vivre leur foi, prenant en compte la liberté dont les croyants de l’Islam jouissent dans les pays occidentaux ! Face aux épisodes de fondamentalisme violent qui nous inquiètent, l’affection envers les vrais croyants de l’Islam doit nous porter à éviter d’odieuses généralisations, parce que le véritable Islam et une adéquate interprétation du Coran s’opposent à toute violence. » 

…/…

extrait de la page du site du Saint-Siège dédiée à l’exhortation apostolique 

En la fête du Très Saint Nom de Marie pour le salut de la France et de notre civilisation …

lundi, septembre 12th, 2016

MAJ 22 h 00  

Autriche : selon le Cardinal Schönborn, « De nombreux musulmans veulent conquérir l’Europe »

Le Cardinal Christophe Schönborn avertit que «l’Europe est sur le point de perdre son héritage chrétien. Qu’il y aura une conquête islamique de l’Europe, car de nombreux musulmans veulent cela et pensent que l’Europe est arrivée à sa fin« . 

Le Cardinal devant un tableau représentant la libération de Vienne le 12 Septembre, 1683

Ces propos ont été tenus dimanche dans la cathédrale Saint-Étienne de Vienne lors d’une célébration pour le « Saint Nom de Marie », en reconnaissance pour la libération de Vienne des  Ottomans, il y a 333 ans.

«Que Dieu ait pitié de l’Europe et de son peuple, qui court le danger de perdre notre héritage chrétien», a déclaré Schönborn, selon l’archidiocèse de Vienne, qui a rapporté les termes de son homélie. On peut déjà sentir cette perte, « non seulement économiquement, mais surtout, humainement et religieusement», a déclaré le Cardinal. […]

Befreiung Wiens am 12. September 1683

Schönborns Aussagen sind auch in Bezug auf die Befreiung Wiens von den Osmanen im Jahr 1683 zu sehen. Am 12. September jährte sich die Niederschlagung der Türkenbelagerung Wiens zum 333. Mal. Damals schlug eindeutsch-polnisches Heer unter der Führung des polnischen Königs Johann III. Sobieski die osmanische Armee unter Oberbefehlshaber Kara Mustafa. Die Schlacht um Wien war eine der größten Niederlagen des türkischen Reichs.

Libération de Vienne le 12 Septembre, 1683
Les déclarations du Cardinal Schönborn sont à considérer dans la perspective de la libération de Vienne assiégée par les Turcs en 1683. …/…  La bataille de Vienne a été l’une des plus grandes défaites de l’empire turc.

Kardinal: "Viele Muslime wollen Eroberung Europas" (Bild: Wikipedia)

…/…

Krone.at

LE SAINT NOM de MARIE

…/…

A Czestochowa, sur la colline lumineuse (Jasna Gora), on invoque chaque jour le saint nom de Marie devant l’icône miraculeuse. Ce nom est celui de la Reine de Pologne. Chaque matin à 6 heures retentit une fanfare : c’est l’« Intrada royale » qui annonce le lever de la Reine. Alors monte lentement la lourde plaque de métal qui cache l’icône, et la Reine apparaît, somptueusement vêtue, et elle vous regarde, de son regard de sereine compassion, avec son Fils qui tient d’une main l’Evangile et de l’autre pointe du doigt vers le visage de sa Mère : regardez-là. Contentez-vous de la regarder. Respice Mariam. Alors commencent les louanges de la Mère de Dieu, et la première messe. Puis il y aura le rosaire : Zdrowaś Maryjo, łaski pełna… Święta Maryjo, Matko Boża…

A midi la Reine se retire : la fanfare retentit et la plaque redescend. Mais dès 13h 30 Marie revient voir ses enfants.

Le soir, après la dernière messe, la fanfare retentit de nouveau. Les trompettes annoncent le coucher de la Reine. Et la lourde plaque redescend devant l’icône.

Le 15 août 1683, devant la Reine était agenouillé le roi de Pologne, Jean III Sobieski. L’empereur l’avait appelé au secours, car l’armée ottomane, venue de Belgrade, assiégeait la ville. Peu avant, Sobieski avait brisé le siège de Lwow. Il était l’homme de la situation. Mais cette fois il s’agissait de tout autre chose. C’était le grand vizir en personne qui dirigeait les opérations. Non pas pour prendre Vienne, mais pour s’emparer de l’Occident au nom du sultan et d’Allah. Jean Sobieski était convoqué pour sauver la chrétienté. Il le savait. C’est pourquoi il avait décidé de partir de ce lieu, ce jour. Car le général des troupes chrétiennes ne peut être que Marie, qui est « terrible comme une armée rangée en ordre de bataille » et qui « seule a détruit toutes les hérésies ». Elle avait déjà vaincu les Turcs à Lépante, elle devait les vaincre à Vienne.

Sobieski part donc de Czsestochowa le jour de l’Assomption. Le 30 août il est à Vienne, à la tête de 74.000 hommes, dont 26.000 Polonais, les troupes impériales conduites par Charles de Lorraine, et celles de plusieurs princes allemands (naturellement la France de Louis XIV est absente…). Le pape, le bienheureux Innocent XI, a dépêché comme aumônier le capucin Marco d’Aviano. Le bienheureux Marco d’Aviano galvanise les troupes par des prêches enflammés, modérément pacifistes et légèrement islamophobes. En face, les Ottomans sont plus de 200.000.

La situation ne cesse de se détériorer. Les assaillants multiplient les brèches. Le matin du 12 septembre, après la messe que célèbre Marco d’Aviano et que sert le roi de Pologne, c’est la contre-attaque. Mais en fin d’après-midi, malgré les exploits de Charles de Lorraine, la situation est indécise, et tout le monde est épuisé. C’est alors que Sobieski, sabre au clair, déboule à la tête de ses fameux « hussards volants » sur le camp du vizir. La surprise est telle que c’est la panique chez les Turcs, qui s’enfuient en abandonnant tout sur place. Sobieski s’installe dans la tente du vizir, et il envoie un message au pape, en quatre mots : « Venimus, vidimus, Deus vincit ». Ce sont les paroles de César, magnifiquement transposées en langage chrétien : il dit « nous », pas «  je », et ce n’est pas le roi qui a vaincu, mais Dieu.Assaut ottoman pendant le siège de Vienne

Pour célébrer la victoire, les boulangers de Vienne inventent le croissant, et avec le café abandonné par les Turcs on invente une boisson qu’on appelle capuccino, en hommage au capucin Marco d’Aviano.

Sobieski repart avec ses troupes. Il passe par la Hongrie, où il écrase l’arrière-garde de l’armée du vizir. Puis il rentre en Pologne : à Czestochowa, où il s’agenouille devant l’icône, et dépose la tente du vizir et quelques joyaux du butin pris sur les Turcs. Cette tente et ces joyaux (d’autres sont au musée du palais royal du Wawel à Cracovie) sont visibles dans le musée du monastère de Jasna Gora (presque en face de la chapelle de l’icône).

Le 12 septembre, c’était, cette année-là, le dimanche dans l’octave de la Nativité de la Sainte Vierge. Le pape décrète que désormais on célébrera en ce dimanche la fête du saint nom de Marie. Lorsqu’il réformera le calendrier pour que le dimanche ne soit pas sans arrêt supplanté par la fête d’un saint, saint Pie X établira la fête du saint nom de Marie à la date anniversaire de la victoire de Vienne, à savoir le 12 septembre. Il se trouve que le 12 septembre est le jour de clôture de la fête de la Nativité de la Mère de Dieu dans le calendrier byzantin… Non, le hasard n’existe pas. 

( lu sur le blog d’Yves Daoudal, via le Salon Beige)  

Dix raisons de participer à la Quinzaine « Sauvons notre pays »( du 23/09 au 08/10) 

sauvonslafrance

…/…

=========

En ce qui nous concerne, nous appelons à la création d’un réseau opérationnel de cellules johanniques qui saura allier  : 

  • la prière quotidienne du Rosaire à la Reine du Ciel et Reine de France ;
  • l’obéissance aux Lois Fondamentales du Royaume de France ;
  • et la mise en oeuvre des règles universelles du management, incluant l’application des principes de capillarité et de subsidiarité, enseignés par la doctrine sociale de l’Eglise ; 

A chacun d’accomplir son devoir d’état et à la grâce de Dieu ! 

================

Logo de Notre Dame de La Salette

 Neuvaine en l’honneur de Notre-Dame de La Salette

Du samedi 10 au dimanche 18 septembre 2016.

Parce qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire, tant que Dieu nous prête vie, priez  …

Les Litanies de Notre-Dame de La Salette

approuvées par  feu Mgr PHILIBERT, Évêque de Grenoble, le 15 janvier 1855, après les apparitions de Notre Dame à La Salette le 19 septembre 1846 

Et pour mémoire :  

Le texte du secret de La Salette 

Quand et comment la Très Sainte Vierge Marie, Reine du Ciel et Reine de France délivrera-t-elle la France de son état de péché mortel et fera-t-Elle renaître Son Royaume ? [ Add 11 h 00]

jeudi, septembre 8th, 2016

Fête de la Nativité de la Très Sainte Vierge Marie

Les saints ne tarissent pas d’éloges sur la naissance de Marie : « Avant la naissance de Marie, disent-ils, le monde était enseveli dans les ténèbres du péché ; avec elle paraît l’aurore qui annonce le soleil de justice. Parfaite dès sa naissance, Marie ne fit que croître chaque jour en vertus… » (source )

Nativité de la Vierge, vers 1410-1420, Musée de l’Œuvre Notre-Dame, Strasbourg

C’est selon la tradition, à Jérusalem, dans une basilique proche de la piscine probatique, où serait née la sainte Vierge, que s’est d’abord célébrée la Nativité de Notre-Dame.

La Nativité de la Vierge Marie est aussi citée dans les homélies d’André de Crète(660-740):

« Aujourd’hui comme pour des noces, l’Eglise se pare de la perle inviolée, de la vraie pureté. Aujourd’hui, dans tout l’éclat de sa noblesse immaculée, l’humanité retrouve, grâce aux mains divines, son premier état et son ancienne beauté. Les hontes du péché avaient obscurci la splendeur et les charmes de la nature humaine ; mais, lorsque naît la Mère de celui qui est la Beauté par excellence, cette nature recouvre en elle ses anciens privilèges, elle est façonnée suivant un modèle parfait et entièrement digne de Dieu. …/…

Aujourd’hui est apparu l’éclat de la pourpre divine, aujourd’hui la misérable nature humaine a revêtu la dignité royale. Aujourd’hui, selon la prophétie, le sceptre de David a fleuri en même temps que le rameau toujours vert d’Aaron, qui, pour nous, a produit le Christ rameau de la force. Aujourd’hui, une jeune vierge est sortie de Juda et de David, portant la marque du règne et du sacerdoce de celui qui a reçu, suivant l’ordre de Melchisédech, le sacerdoce d’Aaron. Pour tout dire en un mot, aujourd’hui commence la régénération de notre nature, et le monde vieilli, soumis à une transformation divine, reçoit les prémices de la seconde création.

C’est à la fin du VIIème siècle, sous le pontificat du pape Serge Ier (cf. plus bas) que l’on trouve la première trace officielle de la célébration de la Nativité de la sainte Vierge. Le Pape, en sandales, mène une procession de la basilique Saint-Adrien à celle de Sainte-Marie-Majeure.

Mille ans plus tard, Benoît XIV (1740-1758), dans l’Histoire des Mystères et des fêtes, raconte que chaque année, au 8 septembre, un solitaire entend des chants célestes ; quand il en demande la cause à Dieu, il lui est répondu que c’est en l’honneur de la naissance de la Vierge Marie qui se célèbre au Ciel et qu’il en est averti car Marie étant née pour les hommes, il devrait faire en sorte que cette fête fût aussi célébrée sur terre. Le solitaire se rendit auprès du Pape qui, au récit de la vision, institue la fête de la Nativité de la sainte Vierge.

En France, la fête la Nativité de sa sainte Vierge porte longtemps le titre deNotre-Dame Angevine, rappelant que la Vierge Marie, apparait, en 430, près de Saint-Florent, au saint évêque Maurille d’Angers pour lui demander l’institution de la fête de sa Nativité. Aidé par le Roi Robert le Pieux, Fulbert, évêque de Chartres fait introduire la fête de la Nativité de la sainte Vierge dans le nord du Royaume. ( source : éphéméride du Salon Beige )

Par un été aussi caniculaire que le nôtre il y a tout juste cinquante-quatre ans c’est déjà l’Islam, indirectement, qui faisait la une de l’actualité estivale avec l’indépendance de l’Algérie le 3 juillet 1962. Épilogue sanglant d’une guerre qui fit en quelques mois plus de victimes que n’en avaient causées les huit années précédentes.

L’exode de l’été 1962

…/…

L’Église et l’Algérie

…/…

« Le lâche soulagement » du peuple français

La France est en état de péché mortel. Elle connaîtra un jour le châtiment.

Sans doute ce jour est-il venu !

De curieuses déclarations ecclésiales

…/…  

[Lire la suite]

Épilogue

Sans doute allons-nous vers des jours bien difficiles par refus de regarder la réalité en face. Transposer nos valeurs à un système qui lui est, par nature, étranger est à la fois une forme subtile et perverse de néocolonialisme et une erreur criminelle. Si l’Église a cessé depuis cinquante ans de proclamer qu’elle est la seule arche du salut on ne sache pas que l’Islam se soit livré à un tel aggiornamento. Il reste nostalgique d’Al Andalus et de la conquête de Byzance en 1453. Il n’y a que Manuel Valls et Florian Philippot à croire que la France est attaquée parce qu’elle serait la Patrie des droits de l’Homme et de la laïcité. Dans tous leurs communiqués les islamistes désignent la France comme le pays des croisés. Ils nous interrogent ainsi sur ce que nous sommes. De la qualité de notre réponse dépend notre capacité à résister à une offensive démographique, militaire, religieuse et culturelle dont la guerre d’Algérie n’était qu’une étape.

Jean-Pierre Maugendre.

======

« Jours difficiles » a écrit Jean-Pierre Maugendre ! Quel doux euphémisme, lorsqu’on suit régulièrement l’actualité sur FDESOUCHE , où on peut lire aujourd’hui 

Daech : Vers une guerre apocalyptique avec l’Occident

selon le même qualificatif repris ICI tout récemment par Eric Zemmour !

Mais si vous voulez savoir à quoi pourront ressembler  » ces  jours difficiles » , nous ne pouvons que vous recommander la lecture des livres sur la guerre d’Algérie de Jean-Pax Mefret,  présent  aux Journées Chouannes de Chiré les 3 et 4 septembre 2016 ;  voir cet inventaire  et une évocation de son oeuvre dans le billet d’hier du Fou du Roi Louis XVII , suite au discours à Hanoï de Hollande, qui a confirmé l’état de véritable possession satanique, dans laquelle la France se trouve aujourd’hui et dont seul un Grand Exorcisme, qui serait réalisé par le collège épiscopal de l’Eglise qui est en France, nous semble en mesure de pouvoir la délivrer …  

ADDENDUM 11 h 00

Et voici que nous apprenons, grâce à la fenêtre twitter du Salon Beige  :

Info – Valenciennes : les fêtes du Saint-Cordon des 10 et 11 septembre sont maintenues

[ Et quelle étrange coïncidence de chiffres ! NCril17] 

Du fait du contexte international, quelques changements notables sont à noter pour le 1008° tour du Saint Cordon … qui se déroule depuis l’an 1008 ! Depuis que la Vierge Marie est apparue, entourant la ville d’un cordon qui la protégea contre les ravages de la peste (lire l’histoire du miracle)…

…/…

La neuvaine du 12 au 19 septembre [ *** ] aura lieu telle que prévue.

Plus d’informations sur le site du doyenné de Valenciennes

=====

[ *** Et quand on lit ici que le Souverain Pontife ira à Assise le 20 septembre 2016, avant d’aller quelques jours après en Azerbaïdjan on voudra bien nous pardonner d’écrire, à titre de Français catholique et royaliste,  qu’il ferait mieux d’aller le 19 septembre en pèlerinage aux pieds de Notre Dame de La Salette pour le 170 ème anniversaire de Son apparition  ! 

Comment en effet ne pas  associer cette photo d’aujourd’hui et le questionnement de l’observatoire de la christianophobie   étayé par les dernières informations publiées sur Fdesouche 

nd paris patrouille

à cette terrible image de l’incendie de la cathédrale de Reims du 19 septembre 1914 ! 

MANE THECEL PHARES 

Pour le salut de notre civilisation, un deuxième Pape émérite ! Vite ! [ MAJ 21 h 15 ]

lundi, août 1st, 2016

MAJ 21 h 15  

Ce matin  nous avions écrit : 

 » L’heure de l’arbitrage par la Divine Providence de cette folie qui assimile le fondamentalisme catholique au terrorisme musulman, tout en laissant à penser que la responsabilité originelle des crimes perpétrés par l’Etat islamique incomberait à l’apostasie du monde occidental et de l’Europe en particulier, semble de plus en plus proche. »  …./… lire la suite en infra …/… 

DJIHAD

Quelques jours après l’assassinat du père Hamel, le quinzième numéro de Dabiq est consacré à la haine de Daech envers les chrétiens. Les djihadistes appellent les «croisés» à se convertir à l’islam et visent le pape François qui «se cache derrière un voile trompeur de “bonne volonté”».

…/… lire la suite …/…

La diffusion de la foi par la violence est contraire à la raison

Suite aux propos du pape François, qui n’hésite pas à mettre sur un pied d’égalité la foi catholique et l’islam, je voudrais nous remettre en mémoire une partie du discours que le pape Benoît XVI a fait en 2006 lors d’un voyage apostolique à Ratisbonne. Le pape citait un dialogue sur le christianisme et l’islam et leur vérité respective, entre l’empereur byzantin Manuel Paléologue II et un érudit perse au XIVe siècle.

…/… lire la suite 

Pour mémoire, voir nos archives autour de la question traitée par Mgr Pavy, évêque d’Alger dans son homélie de carême de … 1853   

Le dieu Allah de l’Islam est-il le même que la Sainte Trinité des Chrétiens ? 

===

Pape François: «Si je parle de violence islamique, je dois parler de violence catholique»

Au retour des JMJ de Pologne, questionné dans l’avion par les journalistes, le pape François a expliqué sa vision des attentats perpétrés au nom de l’islam. Voici le texte intégral de sa réponse.

«Je n’aime pas parler de violence islamique, parce qu’en feuilletant les journaux je vois tous les jours que des violences, même en Italie: celui-là qui tue sa fiancée, tel autre qui tue sa belle-mère, et un autre… et ce sont des catholiques baptisés, hein! Ce sont des catholiques violents. Si je parle de violence islamique, je dois parler de violence catholique. Non, les musulmans ne sont pas tous violents, les catholiques ne sont pas tous violents. C’est comme dans la macédoine, il y a de tout… Il y a des violents de cette religion… Une chose est vraie: je crois qu’il y a presque toujours dans toutes les religions un petit groupe de fondamentalistes. Nous en avons.
Quand le fondamentalisme arrive à tuer… mais on peut tuer avec la langue comme le dit l’apôtre Jacques, ce n’est pas moi qui le dit. On peut aussi tuer avec le couteau, non?
Je crois que ce n’est pas juste d’identifier l’islam avec la violence, ce n’est pas juste et ce n’est pas vrai. J’ai eu un long dialogue avec le grand iman de l’université Al-Azhar et je sais ce qu’ils pensent. Ils cherchent la paix, la rencontre. Le nonce d’un pays africain me racontait que, dans la capitale où il se trouve, il y a une file d’attente toujours pleine pour passer la porte sainte du Jubilé (de la miséricorde, ndlr). Certains s’approchent du confessionnal, les catholiques, mais la majorité avance pour prier à l’autel de la Vierge. Ceux-là sont des musulmans qui veulent faire le jubilé. Ce sont des frères! Quand je suis allé en République Centrafricaine, je suis allé les voir et l’iman est aussi monté sur la papamobile. On peut vivre ensemble bien.
Il y a des petits groupes fondamentalistes. Et je me demande, c’est une question: combien de jeunes, nous, Européens, avons-nous laissé vides d’idéal, qui n’ont pas de travail, s’approchent de la drogue, de l’alcool. Ils vont là-bas et ils s’enrôlent dans les groupes fondamentalistes.
Oui, nous pouvons dire que le soi-disant ISIS est un Etat islamique qui se présente comme violent. Quand ils présentent leur carte d’identité, ils font voir comment ils tuent les Egyptiens sur les côtes libyennes ou autre, mais ceci est un petit groupe fondamentaliste, qui s’appelle ISIS.
Mais on ne peut pas dire, ce n’est pas vrai et ce n’est pas juste, que l’islam soit terroriste. Le terrorisme est partout. Pensez au terrorisme tribal dans certains pays africains. Le terrorisme est aussi… je ne sais pas si je peux le dire car c’est un peu dangereux, mais le terrorisme grandit lorsqu’il n’y a pas d’autre option. Et au centre de l’économie mondiale, il y a le Dieu argent, et non la personne, l’homme et la femme, voilà le premier terrorisme. Il a chassé la merveille de la création, l’homme et la femme, et il a mis là l’argent. Ceci est un terrorisme de base, contre toute l’humanité. Nous devons y réfléchir.»

Le Figaro

=========

C’est tout réfléchi , Très saint Père !

Dix-sept mille mercis à Sa Sainteté François qui vient de préciser ce qu’elle entendait par  » fondamentalistes catholiques  » semblables aujourd’hui aux fondamentalistes musulmans de l’Etat Islamique  ( Voir en particulier l’ensemble de notre étude sur Evangelii Gaudium )  

L’heure de l’arbitrage par la Divine Providence de cette folie qui assimile le fondamentalisme catholique au terrorisme musulman, tout en laissant à penser que la responsabilité originelle des crimes perpétrés par l’Etat islamique incomberait à l’apostasie du monde occidental et de l’Europe en particulier, semble de plus en plus proche.

C’est tout au moins la conclusion qui s’impose immédiatement à nous, laïc catholique fondamentaliste, croyant à la pertinence des Lois Fondamentales du Royaume de France et de Navarre, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc ? 

Mais le Pape François sait-il que le plus beau Royaume sous le Ciel a existé en Europe et ignorerait-Il que les fumées de Satan sont entrées dans l’Eglise rendant inéluctable le triomphe du Coeur Immaculé de Marie promis par la Reine des Prophètes ?… Certes tout invite à penser à vues humaines que cela ne pourra survenir, semble-t-il, qu’après de terrifiants événements, provoqués par le mépris par l’Eglise des demandes du Ciel, dont l’authenticité a été attestée par la théophanie de dimension biblique du 13 octobre 1917 à Fatima ? …

Et ce faisant Rome ne suivra-t-elle pas, mutatis mutandis, le malheureux exemple des Rois de France en réponse aux demandes du Sacré-Coeur de Jésus, révélées à sainte Marguerite-Marie à Paray-le-Monial en juin 1689, dont la mise en oeuvre avait été confiée à l’Ordre des Jésuites ? «  Curieuse coïncidence, n’est-il pas ? »  comme diraient nos amis anglais ! 

Addendum 13 h 40 

Nous avons rédigé notre article ci-dessus, en fin de matinée, aussitôt après avoir pris connaissance, avec stupeur du contenu de l’information mise à notre disposition par Le Figaro et reprise sur Fdesouche. 

Aussi, croyons-nous opportun d’ajouter cette première réaction, que nous venons de découvrir sur Résistance Républicaine, sous la signature de son éminente Présidente ! Nul doute qu’au cours des heures et des jours à venir, toute la réinfosphère libre de toute sujétion à la pensée dominante de la religion du Vivre Ensemble, qu’illustre par exemple cette tribune et en particulier l’ensemble de la cathosphère libre, que nous citons régulièrement, ne commentent abondamment les hallucinants propos du pape François,  ! C’est l’avenir même de notre civilisation qui est en jeu ! 

Le pape tue avec entrain le catholicisme, à coups d’amalgames

A chacun d’accomplir son devoir d’état et à la grâce de Dieu ! 

Addendum 2 – 13 h 50 

En poursuivant notre surf TGV du lundi matin, après notre repos dominical, si ardemment recommandé par Notre Dame à La Salette, le 19 septembre 1846, nous venons de découvrir : 

J’étais à la messe ce matin, le prêtre a parlé comme Résistance républicaine, que du bonheur

J’étais à la messe ce matin, le prêtre a parlé comme Résistance républicaine, que du bonheur

Addendum 3 – 15 h 25 

Suite à la mention de Mgr Lefebvre, sur un des sites de référence de la résistance intellectuelle laîque et non catholique à la folie de la pensée dominante, on comprendra facilement que nous lirons avec la plus extrême attention le commentaire qui sera fait en temps et heure sur celui qui prolonge l’oeuvre entreprise par M l’abbé Geeorges de Nantes au XX ème siècle, afin de rendre à Dieu ce qui est à Dieu  … 

La Contre-Réforme catholique au XXIe siècle

LE CŒUR IMMACULÉ DE MARIE ÉCRASE TOUTES LES HÉRÉSIES

Santa Maria della Vittoria

=========

Samedi prochain, 6 août : 1er samedi du mois

Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Coeur Immaculé 

Notre-Dame, le 13 juillet 1917

Le direct avec la vie du Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes

SALVE REGINA ! …

Autour de l’égorgement du prêtre de Saint-Etienne-du-Rouvray (2)

samedi, juillet 30th, 2016

Quand Brigitte Bardot s’insurge contre « l’Aïd-el-Kébir humain » ( Lu sur le Salon Beige )

Un tweet de Brigitte Bardot enflamme la Toile, car elle compare les Français victimes de l’islam aux moutons égorgés de l’Aïd-el-Kébir :

Attentats : J’ai mal au coeur, à tous mes coeurs. Je vomis ces terroristes islamistes. Stop à « l’Aïd el Kebir humain » !

Marie Bethanie

L’Eglise va-t-elle excommunier Brigitte Bardot, qui met en péril la reconstruction de l’unité  nationale ( lire ici ) grâce au dialogue islamo-chrétien dans le cadre du pacte républicain, et alors que l’AGRIF vient de publier en exclusivité mondiale un texte  » prophétique « , appelé à répondre, dès dimanche soir, aux voeux même de la CEF et du Pape François ?   

Saint-Etienne-du-Rouveray : Chrétiens et Musulmans se sont recueillis ensemble

à compléter par l’info publiée ici : 

Jeudi 28 juillet, Saint-Etienne-du-Rouvray rendait hommage au Père Jacques Hamel

extraite du 

BULLETIN CLIMATIQUE DU WEEK-END (30/31 juillet 2016)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

dans l’attente de lire un jour la réponse tant espérée  par l’AGRIF : 

Fausse demande du CFCM demandant une réforme du Coran : l’AGRIF a fait très fort !

Pour mémoire 

Autour de l’égorgement du prêtre de Saint-Etienne-du-Rouvray [ MAJ 28/07 ]

Quel avenir pour la France et l’Europe à l’horizon du 17 juillet 2029 ? [ MAJ 20/07 – 11 h 45 ]

dimanche, juillet 17th, 2016

MAJ 20/07 11 h 45

Affligé et horrifié par la folie monstrueuse d’un Président de la République dite Française qui a osé dire le 14/07 qu’il envisageait de se représenter en 2017 … ( MAJ 20/07 )

Après avoir longtemps hésité et compte tenu de la vitesse exponentielle avec laquelle les événements inéluctables programmés par la folie de la République arrivent sur nous, nous croyons opportun de revenir sur ce magnifique article publié le 03/07 sur le Salon Beige et d’en extraire sa courte conclusion, appelée à devenir une référence pour tout Français digne de ce nom : 

Notre Histoire avec Marie : Le procès de Jeanne d’Arc révèle le cadre naturel de la vocation surnaturelle de la jeune fille

…/…

En mai 1943, dans l’oflag IV D (camp d’officiers prisonniers de guerre de 1940 à 1945 en Allemagne), où il était prisonnier, Jean Guitton (philosophe et écrivain français, membre de l’Académie française, 1901-1999) écrivait :

« Au fond, ces diverses Frances souffrent en grande partie, parce qu’elles sont séparées l’une de l’autre. Et le jour où elles se retrouveront, elles se reconnaîtront assez vite. Encore faudrait-il un centre de pureté et de vérité autour duquel les énergies latentes viennent se grouper. Il faudra peu, mais ce peu sera tout : un souffle, une lumière, une doctrine, une direction, une voix venue du fond de la conscience de la France, et qui aille au-delà du présent.  En somme il faudrait l’analogue de ce que Jeanne fût. »  … « Sans attendre de miracle, et en traduisant dans une longue durée, dans une longue chaine d’action et de patience ce que Jeanne d’Arc en d’autres temps a exprimé en un instant fulgurant, on pourrait refaire un pays.  Jeanne d’Arc nous été donnée pour ainsi dire, pour qu’à un âge plus avancé et cinq siècles après, nous puissions apercevoir comme en un raccourci tout ce que la France recèle de misère et de puissance ; et peut-être aussi pour nous faire souvenir que rien ne s’achève en ce monde réfractaire, sinon par l’oblation. »   

L’étude, attentive et aimante, des paroles vraies de Jeanne à son procès peut être le commencement de cette « longue chaîne d’action » et de patience. Que cette étude se fasse en groupe, à quelques-uns et le feu que le Ciel a envoyé à Jeanne comme couronnement sacré de sa vocation, réchauffera nos cœurs et notre nation. »  ( fin de citation du salon beige ) 

Cette longue chaîne d’action c’est désormais notre feuille de route ( voir infra ) en vue de contribuer à la création d’un réseau opérationnel de cellules johanniques, indispensable à la résurrection du Royaume de France, avant le 17 juillet 2029 au plus tard … dans l’hypothèse où le triomphe du Coeur Immaculé de Marie aurait déjà eu lieu à cette date …

==================

Chute de Rome, du fait du mépris par l’Eglise des demandes du Ciel révélées par la Reine des Prophètes en raison de l’apostasie des nations européennes, source de leur dhimmitude spirituelle ? 

La Turquie entre dans une première phase de guerre civile.

Jean-François Colosimo : « La Turquie a fait un pas de plus vers la dictature islamiste »

Des soldats turcs décapités par la foule qui soutient Erdogan aux cris de Allah akbar

Les turcs de France manifestent à l’appel de leurs imams en soutien à Erdogan au cri d’ »Allah Ouakbar »

Voir aussi la page de Une de Fdesouche et toutes les dernières infos ( à 21 h 50 ) de la réinfosphère  ( dont celle-ci, reprise ce jour à 14 h 02 par Le salon Beige )  occultées par la grande presse, qui nous conduit à l’abîme … au moyen d’une hallucinante désinformation sur les causes de l’horreur de Nice, qui  aurait été provoquée en fait par un malheureux déséquilibré, déstabilisé par  divers aléas de la vie dans la société française, et dont le seul rapport avec l’islam serait la religion de celle qui en aurait été la première victime … ( BFMTV)

… ou bien …  

Résurrection du Royaume de France dans l’obéissance aux Lois Fondamentales du Royaume de France, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc ?

Il semblerait en effet que la République soit véritablement en péril, à en juger par la devise Liberté Egalité Fraternité que nous avons eu la stupéfaction de  voir hier  sur les panneaux d’affichage réservés aux informations sur les conditions de circulation sur les autorout, lorsque nous avons traversé la France du Sud au Nord …  

Face aux événements qui viennent sur nous, à chacun de choisir sa feuille de route et à la grâce de Dieu !

========

Lu sur le salon Beige  à la date du 17/07/2016

le 17 juillet 1429 : sacre de Charles VII en la cathédrale de Reims.

Après la triple donation du Royaume de France faite devant notaire, le 21 juin 1429 (voir la chronique du jour), qui fait de Jésus Christ le Roi de France, et de Charles VII le lieutenant de Dieu en France (étymologiquement le Tenant lieu de…), il reste un acte indispensable à réaliser : le sacre. C’est le moment où la personne du Roi devient Sacrée, où il reçoit les grâces de son nouvel état. Par le sacre, le Roi renouvelle en sa personne le pacte de Reims de la Noel 496.

L’évêque prononce les paroles : « Je te sacre Roi de France au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. »

Sainte Jeanne d’Arc se jette alors aux pieds du Roi et s’écrie :

« Gentil Prince, maintenant est exécuté le plaisir de Dieu, qui voulait que vous vinssiez à Reims pour y recevoir votre digne Sacre, montrant que vous êtes le vrai Roi et celui auquel le Royaume doit appartenir ! »

Pour Geneviève Esquier, dans Ceux qui croyaient au Ciel de (Ed. de l’Escalade) page 180 : Désormais la vocation spirituelle et temporelle de la nation des Francs renaît officiellement.

Sacre à Reims de Charles VII, par Lenepveu, Panthéon de Paris.

Voir les chroniques du 22 février, du 21 juin sur la triple Donation du Royaume de France et du 22 juillet.

le 17 juillet 1429 : lettre de la Pucelle au Duc de Bourgogne.

Le 17 juillet 1429, Charles VII est sacré Roi de France à Reims, selon la volonté de Dieu. Le jour même, Jeanne écrit au duc de bourgogne pour lui demander de faire la paix :

† Jhesus Maria.

« Hault et redoubté prince, duc de Bourgoingne, Jehanne la Pucelle vous requiert de par le Roy du ciel, mon droicturier et souverain seigneur, que le roy de France et vous, faciez bonne paix ferme, qui dure longuement. Pardonnez l’un à l’autre de bon cuer, entièrement, ainsi que doivent faire loyaulxchrestians; et s’il vous plaist à guerroier, si alez sur les Sarrazins. Prince de Bourgoingne, je vous prie, supplie et requiers tant humblement que requerir vous puis, que ne guerroiez plus ou saint royaume de France, et faictes retraire incontinent et briefmentvoz gens qui sont en aucunes places et forteresses dudit saint royaume; et de la part du gentil roy de France, il est prest de faire paix à vous, sauve son honneur, s’il ne tient en vous. Et vous faiz à savoir de par le Roy du ciel, mon droicturier et souverain seigneur, pour vostre bien et pour vostre honneur et sur voz vie, que vous n’y gaignerez point bataille à rencontre des loyaulx François, et que tous ceulx qui guerroient oudit saint royaume de France, guerroient contre le royJhesus, roy du ciel et de tout le monde, mon droicturier et souverain seigneur. Et vous prie et requiers à jointes mains, que ne faictes nulle bataille ne neguerroiez contre nous, vous, voz gens ou subgiez ; et croiezseurement que, quelque nombre de gens que amenez contre nous, qu’ilz n’y gaigneront mie, et sera grant pitié de la grant bataille et du sang qui y sera respendu de ceulx qui y vendront contre nous, Et a trois sepmaines que je vous avoyeescript et envoié bonnes lettres par unghérault, que feussiez au sacre du roy qui, aujourd’hui dimenche XVIIe jour de ce présent mois de juillet, ce (se) fait en la cité de Reims : dont je n’ay eu point de response, ne n’ouy oncques puis nouvelles dudit hérault. A Dieu vous commens et soit garde de vous, s’il lui plaist; et prie Dieu qu’il y mecte bonne pais. Escript audit lieu de Reims, ledit XVIIe jour de juillet. »

Sur l’adresse : « Au duc de Bourgoingne. » (Procès, t. V, p. 126). L’original est encore aux archives de Lille.

Jeanne repart vers la Charité-sur-Loire, Melun, Soisson et Compiègne. Sa mission est terminée, elle a sauvé la France, lui a rendu son Roi, elle a consacré la mission divine de la France, elle a sauvé la chrétienté en empêchant le protestantisme anglais, qui doit sévir au siècle suivant, de détruire l’Eglise, elle a proclamé la royauté universelle du Christ. A la mission de Jeanne, il ne manque encore qu’une chose : l’auréole du martyre.

Le parti anglais réplique la même année en faisant sacrer, à Notre Dame de Paris, le jeune Henri VI de Lancastre de sept ans, roi de France et d’Angleterre.

=======

29 mai 1453  Chute de Constantinople 

A nos lecteurs de choisir la source documentaire qui rend compte le mieux de cette catastrophe pour notre civilisation dont les conséquences s’affichent aujourd’hui encore plus de cinq siècles après …  

=========

le 17 juillet 1453 : victoire de Castillon, fin de la guerre de 100 ans.

L’armée française de Charles VII remporte une victoire décisive sur les Anglais dans le village de Castillon, en Gironde. Cette bataille marque la fin de la Guerre de Cent Ans, car toute l’Aquitaine revient à la couronne de France. La reconquête de la région aquitaine est complète quand le Roi de France s’empare de Bordeaux, le 19 octobre. Les Anglais sont alors définitivement boutés hors du Royaume. John Talbot, connu pour avoir repris la ville de Bordeaux en 1452, alors qu’un traité avait été signé entre les deux pays, meurt au cours des combats.

Après Castillon, les Anglais ne conservent que le port de Calais. Si cette victoire marque bel et bien la fin de la puissance anglaise en France, il faut attendre le Traité de Picquigny signé entre Louis XI et Édouard IV pour régler politiquement le vieux conflit.

le 17 juillet 1765 : instauration de la fête du Sacré-Cœur dans tous les diocèses de France.
La reine Marie Leckzinska suggère, en 1751, l’adoration perpétuelle du Sacré-Coeur dans le Saint Sacrement. Elle obtient du pape Clément XIII, la fête du Sacré-Coeur dans tous les diocèses de France le 17 juillet 1765. Une lettre de la Mère Marie-Hélène Coing, supérieure de la visitation de Paray-le-Monial, adressée le 17 mars 1744 relance le message de 1689. Louis XV reste sourd au message, mais son fils le Dauphin Louis fait dédier, dans l’église du Château de Versailles, en 1773, une chapelle au Cœur de Jésus dans la tradition eudiste à laquelle la famille royale participe.

  • le 17 juillet 1794 : martyre des 16 Carmélites de Compiègne, rapporté par celle qui a pu échapper à Terreur 

Seize martyres sont guillotinées place du Trône à Paris, le 17 juillet 1794 en haine de la foi catholique. Elles sont conduites par leur supérieure, mère Thérèse de Saint-Augustin, quittent la prison et prennent le chemin de la guillotine en chantant des cantiques tout au long du parcours, le Miserere, le Salve Regina, le Te Deum, prononcent le renouvellement de leurs vœux et chantent le Veni Creator.

Les chants des religieuses, durant leur parcours jusqu’à la guillotine et en gravissant l’échafaud, impressionnent fortement la foule qui assiste en silence à leur exécution.

Leurs corps et leurs têtes sont jetés de nuit dans l’une des deux fosses communes du cimetière de Picpus. Les dépouilles se trouvent encore dans le jardin des religieuses.

…/…

Pour mémoire : 

Benoît XVI a-t-il été terrassé par la grâce divine, sous l’effet de la canonisation des 800 martyrs d’Otrante ?

Notre destin est-il désormais scellé ? … Rome subira-t-elle le destin d’Otrante … et de Constantinople … et la France deviendra-t-elle une République Islamique ?

LE PAPE FRANCOIS EN TURQUIE

Visite à la Mosquée Bleue – Diffusé le 29/11/2014 / Durée 30 mn

papa-moschea-29-11-2014

A Istanbul, Papa Francesco si è raccolto in “adorazione silenziosa” nella Moschea blu, accanto al Gran Muftì

En la fête de Notre Dame du Mont Carmel

samedi, juillet 16th, 2016

Face à l’horreur et à l’irruption de l’enfer dans l’actualité française …

… dont on ne peut prendre toute la mesure qu’en parcourant la page de Une de FDESOUCHE …   et des sites de la réinfosphère …

D’où la question : ne serait-ce pas un miracle quotidien de la Divine Providence et de la Miséricorde Divine à l’égard de la France, si la France n’a pas encore explosé, comme tout le laisse prévoir à vues humaines ?…   

Coeur Immaculé de Marie  ayez pitié de Votre Royaume de France ! 

Notre-Dame du Mont Carmel et le Saint Scapulaire

L’Ordre du Carmel se donne une origine aussi ancienne que glorieuse ; on croit, non sans raisons sérieuses, que cet Ordre n’est que la continuation de l’école des prophètes établie au mont Carmel par le prophète Élie. Les disciples de cette école furent au premier rang parmi les convertis au christianisme naissant, et le Carmel devint le berceau de la vie monastique depuis Jésus-Christ.
Après la dispersion des Apôtres, l’an 38, ils bâtirent une chapelle en l’honneur de Marie et se vouèrent tout spécialement à célébrer ses louanges.

C’est à l’occasion des épreuves subies par l’Ordre du Carmel que les Carmes vinrent en France avec le roi saint Louis. Ils y établirent plusieurs maisons et allèrent même s’implanter en Angleterre, où ils eurent le bonheur de voir saint Simon Stock embrasser leur Institut. Ce grand Saint devint, en 1245, supérieur général des Carmes, et n’oublia rien pour rallumer la dévotion à Marie dans son Ordre.

La fête de Notre-Dame du Mont-Carmel a pour but de rappeler une grâce insigne accordée par Marie à l’Ordre du Carmel et par lui à toute l’Église. Dans la nuit du 16 juillet, Simon Stock demandait, avec une ferveur toute spéciale, la protection de la Sainte Vierge sur son Institut. Au lever de l’aurore, Marie lui apparut, accompagnée d’une multitude d’anges, environnée de lumière et vêtue de l’habit du Carmel. Son visage était souriant ; dans ses mains elle tenait le scapulaire de l’Ordre. Devant le Saint elle s’en revêtit elle-même, en disant : « Ceci est un privilège pour toi et pour tous les Carmes. Quiconque mourra en portant cet habit ne souffrira pas le feu éternel. »

Le Saint fit des miracles pour confirmer la réalité de cette vision. Ce fut l’origine de la Confrérie de Notre-Dame du Mont Carmel, pour les chrétiens qui, ne pouvant embrasser la Règle, veulent attirer sur eux les bénédictions promises au scapulaire. Le privilège le plus considérable accordé à la confrérie du Mont-Carmel après celui que Marie fit connaître à saint Simon Stock, est celui qui fut révélé au Pape Jean XXII : la délivrance du purgatoire, le samedi après leur mort, des confrères du Mont-Carmel qui auront été fidèles à l’esprit et aux règles de la Confrérie. Outre ces deux privilèges, il y a de nombreuses indulgences attachées au scapulaire.

Pour un approfondissement :
>>> La Vierge Marie et le Carmel

Du 13 juillet 1917 au 15 août 2016 en passant par le 14 juillet et le 17 juillet 2016 … en attendant la suite …

mercredi, juillet 13th, 2016

13 Juillet 1917 : 3ème Apparition de la Reine du Ciel et Reine des Prophètes à Fatima. ( lu sur le Salon Beige ) 

Le vendredi 13 Juillet, la Vierge Marie apparaît à Lucie et ses cousins comme les autres fois. 5000 personnes assistent à cet événement, à la Cova da Iria. Notre Dame s’adresse, comme à chaque apparition à Lucie : « Je veux que vous continuiez à dire le chapelet tous les jours en l’honneur de Notre Dame du Rosaire, pour obtenir la fin de la guerre et la paix du monde ». Au cours de cette apparition, la Vierge Marie annonce également 3 nouvelles prophéties qui restent à l’époque les secrets de Lucie. Deux de ces secrets sont divulgués en 1942, le troisième en l’An 2000. (Cf. chronique du 13 mai, 13 juin, 19 aout, 13 septembre, 13 octobre).

Au cours de l’apparition du 13 juillet 1917, Notre-Dame parle pour la première fois des premiers samedis du mois en révélant aux petits voyants : « Je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis du mois. »

Notons que la Sainte Vierge parle des premiers samedis du mois de façon générale, sans en préciser le nombre. Ce n’est que le 10 décembre 1925 à Pontevedra qu’elle le fait. Voici les paroles de Notre-Dame que sœur Lucie entend ce jour-là (tirées d’une lettre à son confesseur, le père Aparicio) :

« Vois, ma fille, mon Cœur entouré des épines que les hommes m’enfoncent à chaque instant, par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, du moins, tâche de me consoler et dis que tous ceux qui,

– pendant cinq mois, le premier samedi,

– se confesseront,

– recevront la sainte Communion,

– réciteront un chapelet

– et me tiendront compagnie pendant quinze minutes, en méditant sur les quinze mystères du Rosaire

– en esprit de réparation,

je promets de les assister à l’heure de la mort, avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme. »

Au début de l’apparition, après un court dialogue, Notre-Dame leur dit :

« Sacrifiez-vous pour les pécheurs, et dites souvent, spécialement chaque fois que vous ferez un sacrifice : « Ô Jésus, c’est par amour pour Vous, pour la conversion des pécheurs, et en réparation des péchés commis contre le Cœur Immaculé de Marie » ».

Puis, à la fin de l’apparition, après leur avoir montré l’enfer, elle leur apprit une deuxième prière :

«Quand vous réciterez le chapelet, dites après chaque mystère : « Ô mon Jésus, pardonnez-nous. Préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui en ont le plus besoin » ».

L’année précédente, au cours de sa deuxième apparition durant l’été 1916, l’Ange les avait déjà préparés à cette révélation en leur disant : « Priez beaucoup. Les Saints Cœurs de Jésus et de Marie ont sur vous des desseins de miséricorde. Offrez constamment au Très-Haut des prières et des sacrifices. De tout ce que vous pourrez, offrez à Dieu un sacrifice, en acte de réparation pour les péchés par lesquels Il est offensé, et de supplication pour la conversion des pécheurs. (…) Acceptez et supportez avec soumission les souffrances que le Seigneur vous enverra. »

le 13 juillet 1937 : discours du cardinal Pacelli, futur Pie XII, sur la vocation chrétienne de la France.

Cette allocution est prononcée à Notre-Dame de Paris, par le futur Pie XII, lors du voyage pour l’inauguration de la basilique de sainte Thérèse à Lisieux, où il représente le pape Pie XI. Ce discours est plus que jamais d’actualité ! En voici de larges extraits, tant il est difficile d’en retirer des phrases :

Mais l’intégralité du discours se trouve ici :

« […] Mais voici que le parfum dont mon âme était tout embaumée me suivait, m’accompagnait au cours de mon voyage de retour à travers la luxuriante fécondité des plaines et des collines de France, de la douce terre de France, souriante dans la splendeur de sa parure d’été. Et ce parfum m’accompagne encore ; il m’accompagnera désormais partout. Mais, à me trouver aujourd’hui en cette capitale de la grande nation, au cœur même de cette patrie, toute chargée des fruits de la terre, toute émaillée des fleurs du ciel, du sein de laquelle a germé, sous le soleil divin, la fleur exquise du Carmel, si simple en son héroïque sainteté, si sainte en sa gracieuse simplicité ; à me trouver ici en présence de toute une élite des fils et des filles de France, devant deux cardinaux qui honorent l’Église et la patrie, l’un pasteur dont la sagesse et la bonté s’emploient à garder la France fidèle à sa vocation catholique, l’autre, docteur, dont la science illustra naguère ici même cette glorieuse vocation, mon émotion redouble encore et la première parole qui jaillit de mon cœur à mes lèvres est pour vous porter à vous et, en vous, à tous les autres fils et filles de France, le salut, le sourire de la grande « petite sainte », flos campi et lilium convallium (Cant. 2, 1), decor Carmeli (Is. 35, 2), messagère de la miséricorde et de la tendresse divines pour transmettre à la France, à l’Église, à tout le monde, à ce monde trop souvent vide d’amour, sensuel, pervers, inquiet, des effluves d’amour, de pureté, de candeur et de paix.
Lire la suite « C’est arrivé un 13 juillet… »

Lois Spalwer

====

14 Juillet 2016 L’Île Bouchard – Pèlerinage des enfants pour la France

===

17 JUILLET 2016 Pèlerinage aux pieds de Notre Dame de Pontmain pour obtenir la résurrection du Royaume de France

 

Ciel ! Une cellule d’action catholique de 45 théologiens, philosophes et membres du clergé ? Veritatis et praxis laetitia !

mardi, juillet 12th, 2016

45 théologiens, philosophes et pasteurs ont remis à Rome une critique d’Amoris Laetitia

Un groupe de 45 théologiens, philosophes et pasteurs d’âmes de différentes nationalités ont remis ces derniers jours au Cardinal Angelo Sodano, Doyen du Sacré Collège, une forte critique de l’Exhortation apostolique post-synodale Amoris laetitia. Dans les prochaines semaines le document, en diverses langues, sera envoyé aux 218 Cardinaux et aux Patriarches des Églises Orientales, leur demandant d’intervenir auprès du Pape François pour retirer ou corriger les propositions erronées de ce document.

…/… lire la suite 

=======

ADDENDUM 17 h 00 Vite une cellule Johannique du clergé de l’Eglise qui est en France …

afin de préparer la visite pastorale du pape en France qui correspondrait à l’attente que  vient d’exprimer l’ambassadeur de France auprès du Saint-Siège et à la pratique des cardinaux et évêques qui trahissent au quotidien la foi de l’Eglise et la France !

Une cellule johannique du haut et bas clergé de France ! Vite !

Info – France – « Un voyage apostolique est tout à fait envisagé »

pape Hollande 2

« …/… Nous avons aussi parlé des dossiers d’actualité, ajoute l’ambassadeur, des questions entre les grandes religions, et de ce que vit la France qui accueille désormais 5 à 6 millions de citoyens ou d’étrangers de confession musulmane. C’est évidemment une interpellation quotidienne ».

Le cardinal Barbarin soutient le projet d’Institut islamique de Lyon financé par l’Arabie Saoudite