Archive for the ‘Non class’ Category

Bonjour à tous

mercredi, avril 26th, 2017

A toutes fins utiles, la perspective de l’immense catastrophe que serait l’élection de Macron à la fonction de Président de la République dite Française nous oblige à réouvrir ce site, comme nous l’avons indiqué ce matin sur cril17.org, auquel nous vous renvoyons pour le suivi de l’actualité

Quel objectif pour notre CRIL17 en soutien à Marine Le Pen ? [ MAJ 26/04 – 12 h 00 ]

Nous profitons de ce très bref post pour remercier les internautes qui ont consulté notre page d’accueil, depuis notre suspension de toute publication, le 1er novembre 2016, suite à une erreur probable de navigation ou parce qu’ils souhaitaient peut-être vérifier si nous avions pu profiter de l’état d’urgence décrété par notre vénéré Président pour vérifier la pertinence du postulat de Jeanne d’Arc Le Verrier. 

En écho à notre article paru ce matin, nous avions écrit en début d’après-midi sur le site du Fou du Roi Louis XVII que nos 3 sites étaient appelés, à vues humaines, à être définitivment fermés le 7 mai 2017 à 20 heures. 

Or il semblerait, comme nous venons de le publier sur Cril17.org, que la campagne électorale soit sur le point de basculer en faveur de Marine Le Pen !  

Si cela se confirmait dans les heures et les jours qui viennent, peut-être pourrions-nous poursuivre notre navigation sur Internet après le 7 mai 2017  20 heures, sur l’ensemble de nos sites, en leur donnant une spécificité propre en fonction de notre lectorat ?

A suivre donc sur cril17.org, cril17.fr, ici même et sur le site Cril17.eu.

Vivent les Lois Fondamentales du Royaume de France pour ressusciter la France empoisonnée par la tunique de Nessus de la République !

jeudi, juillet 14th, 2016

14 Juillet 2016 : nous allons fêter une France qui n’existe plus

Les plus jeunes d’entre nous l’ignorent, et c’est bien normal au vu de l’orientation et de la médiocrité de l’enseignement qui leur est dispensé aujourd’hui par l’Education Nationale, mais ce que nous fêtons le 14 juillet, c’est la commémoration de la fête de la Fédération qui s’est déroulée le 14 juillet 1790 au Champs de Mars à Paris.

lire la suite …/…

14 juillet – Prise de la Bastille : mensonge républicain

Un peu d’Histoire. Vu ici :

« Le 14 juillet, la prise de la Bastille est un mythe républicain. Les Français n’étaient ni révolutionnaires, ni républicains : « Nous n’étions peut-être pas à Paris dix républicains le 12 juillet 1789 » Camille Desmoulin.

La gauche « face aux nostalgiques de la France moisie » (Edito du Nouvel Obs)

 

NON POSSUMUS ! ( Addendum 09 / 07 )

jeudi, juillet 7th, 2016

Nous ne pouvons pas laisser plus longtemps notre site en déshérence pour cause d’état de maintenance !

En effet, le samedi 28 mai 2016, nous avons posé cette question sur cette page :

Qui a mis l’Irak à feu et à sang en 2003 pour y installer la Démocratie et s’emparer des » armes de destruction massive » qui n’existaient pas et menaçaient l’existence de l’Etat d’Israël ?…

Et aujourd’hui un rapport très officiel publié à Londres, nous offre un commencement de réponse ! 

« Je crois que nous avons pris la bonne décision et que le monde est meilleur et plus sûr »

Tony Blair a décidé de s’enfoncer, malgré le rapport accablant sur l’engagement britannique en Irak.

Sept ans après son lancement, le rapport de la commission d’enquête sur l’engagement du Royaume-Uni dans la guerre en Irak en 2003 a été publié mercredi et il est sévère envers l’ex-Premier ministre Tony Blair. La commission Chilcot, du nom de son président John Chilcot, aurait initialement dû rendre ses conclusions dans un délai d’un an. Mais les travaux ont finalement duré plus longtemps que la guerre elle-même, ont survécu au décès de l’un des cinq membres de la commission et ont coûté 10 millions de livres.

Ce rapport montre que les Anglais ont décidé de participer à l’invasion de l’Irak sur la base de renseignements qu’ils savaient faux. Tony Blair a délibérément exagéré la menace représentée par Saddam Hussein. Le risque lié aux armes de destructions massives du régime a été présenté comme une «certitude injustifiée», souligne Chilcot. Le premier ministre s’est reposé sur ses convictions personnelles davantage que sur les jugements plus nuancés des rapports de renseignement. Ces derniers n’avaient pas prouvé «au-delà de tout doute possible» que Saddam avait continué à fabriquer ces armes, présentées à l’époque comme disponibles en 45 minutes. Tony Blair avait pris la décision un an avant les négociations avec Saddam Hussein, les conséquences de l’invasion furent sous-estimées, le plan pour l’après Saddam Hussein était totalement inadéquat, et le Royaume-Uni a donc participé à la déstabilisation du Proche Orient, c’est-à-dire au chaos actuel et au déchaînement du terrorisme islamique.

Néanmoins, Tony Blair a osé déclarer :

« Je crois que nous avons pris la bonne décision et que le monde est meilleur et plus sûr »

Le rapport est en ligne ici.

Michel Janva

=======

Comment Tony Blair a poussé à la guerre en Irak

D’où nos questions subsidiaires : 

Comment Tony Blair a-t-il construit ses convictions personnelles ? Quelles ont été ses sources documentaires qui semblent absentes du rapport  Chilcot ? Ou plus largement quelles sont été ses sources d’inspiration ? Comment a-t-il pu oser aller au-delà des rapports des services de renseignement britanniques ? 

Et, principe de capillarité oblige, quelle est dans l’immense chaos auquel l’Europe est aujourd’hui confrontée, la part de responsabilité du Gouvernement de la République dite Française qui a autorisé les bombardiers de l’Otan, qui ont décollé des bases britanniques  à survoler le territoire de la France pour aller semer la mort et la destruction en l’Irak, afin d’y faire germer la démocratie ? 

ADDENDUM 09/07

Tony Blair rattrapé par la guerre d’Irak

Extrait du 

BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (8 juillet 2016)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

Voir aussi la page de l’article publié sur le salon Beige 

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2016/07/-je-crois-que-nous-avons-pris-la-bonne-décision-et-que-le-monde-est-meilleur-et-plus-sûr-.html

qui a accepté notre commentaire : 

Merci Haï, pour votre attention et votre commentaire qui m’invite à oser rappeler la nécessité pour l’élite active sur la réinfosphère – et en particulier sur ce site amiral de la cathosphère laïque – de retrouver l’obéissance aux Lois Fondamentales du Royaume de France …
Il sera alors possible de créer un réseau de cellules johanniques opérationnelles, grâce à la mise en oeuvre des principes de capillarité et de subsidiarité, dans la confrontation quotidienne avec la réalité d’aujourd’hui … *** voir PS ***
Il appartient à chacun d’accomplir son devoir d’état, en vue de contribuer à la résurrection du Royaume de France et à la grâce de Dieu !…
Rédigé par : cril17 | 8 juil 2016 10:31:34

PS : dès que nous en aurons la liberté, nous reviendrons dans les prochains jours sur ce projet et les détails nécessaires à sa mise en oeuvre !

En la fête de la Médaille Miraculeuse

vendredi, novembre 27th, 2015

Médailles 5

MMPT ( Médaille Miraculeuse pour Tous )  

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous

Que Dieu vous garde, chers amis lecteurs, et à la grâce de Dieu ! Chapelet pour tous !

Le direct avec la vie du Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes
SALVE REGINA

De la dèche à la crèche, en passant par le Temple de Jérusalem …

samedi, novembre 21st, 2015

Fête de la Présentation au Temple de la Vierge Marie, Epouse du Saint Esprit et mère du Christ, Fils de Dieu

Image empruntée au savant et superbe éphéméride du site de référence de la cathosphère

Notre attente de la résurrection du Royaume de France est-elle insensée ?

vendredi, novembre 13th, 2015

Plus précisément, notre attente de la révélation de la preuve de l’existence d’un Bourbon-Habsbourg, descendant de Louis XVII, fils du Roi Louis XVI et de la Reine  Marie – Antoinette à laquelle nous travaillons au sein du CRIL17, est-elle une utopie , fondée sur un fantasme, une chimère, voire même une uchronie telle que nous l’aurions esquissée dans notre dernier livre

Coïncidence due au hasard seul ou fascinante disposition de la Divine Providence ?

Comment en effet ne pas croire qu’il existe un mystère de l’Histoire de France, au moment même où Malika Sorel apporte sa contribution à l’étude de la décomposition française, à laquelle nous sommes tous confrontés, par la simple lecture des informations et analyses de toutes sortes, publiées jour après jour, sur l’ensemble de la réinfosphère libre ? 

Les « Illusions perdues » de Malika Sorel

XVMac64e222-8889-11e5-bfab-291bb0afd212-200x300.jpg

Et si le chaos migratoire est appelé à devenir le pain quotidien d’un nombre croissant de Français, aux argumentations développées par Eric Zemmour et Philippe de Villiers,  pour tenter d’expliquer les raisons du collapsus français, peut-être conviendrait-il d’ajouter la mise en oeuvre d’une traduction inacceptable de la prière du Pater Noster, que le Concile Vatican II a imposée, il y a 50 ans, au peuple catholique qui était alors largement majoritaire en France ?…

Aussi, est-il permis d’espérer que lorsque la future traduction du Pater Noster sera d’un usage général chez la Fille Aînée de l’Eglise,  peut-être nous suffira-t-il  de chercher le Royaume de Dieu et sa Justice, pour que la  Divine Providence ressuscite le Royaume de France, au titre du surcroit promis par l’Evangile ?

Vers un séisme au sein de la CEF ?…

lundi, août 31st, 2015
20130704_151052

CEF : indignation sélective ?

La conférence des évêques de France : indignation très sélective ( lu sur NdF )

…/…

Selon le blog Riposte catholique, l’archevêque d’Auch fait partie de ceux des évêques qui n’ont pas jugé utile de faire sonner les cloches de leurs diocèses le 15 août en signe de soutien à nos frères d’Orient persécutés. De plus, la piste de l’incendie criminel, selon les autorités, pourrait s’orienter vers des extrémistes musulmans (Sud-Ouest, 31 août)…

Les enquêteurs ne privilégieraient « pas forcément » la piste d’un groupuscule d’extrême droite mais examineraient plutôt celle « d’extrémistes musulmans »

…/…
======
Ou en termes d’eschatologie catholique, les laïcs vont-ils sauver l’Eglise de son aveuglement, produit par les fumées de Satan qui sont entrées dans son sein, selon des paroles célèbre du pape Paul VI ?

 

En la fête de la Transfiguration de Notre Seigneur Jésus-Christ, voici la réponse donnée par l’Histoire à la question de notre post précédent

jeudi, août 6th, 2015

La Transfiguration

…/…

La protection miraculeuse des Jésuites d’Hiroshima

… /… Ce dont très peu d’historiens parlent, en revanche, est la protection miraculeuse des Jésuites d’Hiroshima par la Sainte Vierge, lorsque la bombe est tombée.

« Pour en revenir au miracle, lors de l’explosion, un groupe de jésuites missionnaires allemands, fervents adeptes de la prière du Rosaire, furent ainsi épargnés de toute contamination radioactive et de toute destruction alors que leur maison était à 100 mètres du centre de l’explosion (ground zero). La maison typiquement japonaise dans laquelle ils se trouvaient, fut elle aussi épargnée. Ils moururent bien des années plus tard (le Père Hubert Schiffer vécut jusqu’à l’âge de 63 ans, il était âgé de 30 ans au moment de l’explosion le 6 août 1945). »

Les scientifiques ne crurent pas les Jésuites lorsque ceux-ci expliquèrent que c’était grâce à la prière quotidienne du rosaire qu’ils avaient été épargnés, mais quelle autre explications donner ?

« Les Jésuites expliquent, à juste titre, avoir reçu une sorte de « bouclier de protection » de la Sainte Vierge contre les rayonnements et leurs effets sur le court et long terme. Le même cas se produira à Nagasaki, avec le couvent franciscain de Saint Maximilien Kolbe, où les frères priaient là aussi quotidiennement le Rosaire. Ce qui correspond exactement aux paroles de la Vierge Marie à Saint Dominique et Alain de la Roche « Celui qui se confie en moi par le Rosaire, ne périra pas« , ou encore « Ceux qui propageront mon Rosaire seront secourus par moi dans toutes leurs nécessités« . »

Marie Bethanie

=======

Seule la Très Sainte Vierge Marie est en capacité de sauver la France de l’anéantissement, auquel elle est désormais promise pour mille raisons, parmi lesquelles celles qui s’affichent sur notre post précédent ne sont pas  les moindres …

Nous prions nos aimables lecteurs de bien vouloir nous excuser de ne pas pouvoir développer, aujourd’hui encore,  nos observations sur la terrible division existant au sein de la galaxie royaliste ; nous le ferons dès que possible et au plus tard lundi prochain.

Avis de suspension de publication de messages pour une durée indéterminée

lundi, juillet 6th, 2015

Malgré les statistiques de fréquentation des 3 coques de notre trimaran Cril17, en constante progression, nous avons le regret de devoir suspendre toute publication de posts pour une durée indéterminée, sur celle-ci et sur Cril17.fr.  

Voici les dernières informations communiquées sur le site   EBUZZING

Cril17.info

Teads - Top des blogs

 

Teads - Top des blogs - Politique

Cril17.org

Teads - Top des blogs

Teads - Top des blogs - Culture

Cril17.fr

Teads - Top des blogs

Teads - Top des blogs - Société

 

Nous tenons à exprimer notre profonde reconnaissance à tous nos lecteurs, amis, sympathisants,  curieux de passage ou même ennemis qui pour des raisons différentes nous ont permis d’atteindre de tels résultats, alors que nous nous étions interdit d’utiliser Facebook, twitter et autres réseaux de communication …

Chacun pourra les estimer à leur juste valeur, en prenant connaissance des divers classements proposés par EBUZZING, en fonction de leur catégorie spécifique ( politique, culture, société ).

En raison de lourdes obligations privées imprévues et pour de multiples motivations qu’il serait vain de présenter ici, nous devons nous consacrer en priorité à la rédaction de notre second ouvrage, dédié à la  résolution de l’énigme Louis XVII, qui s’inscrira dans la suite logique de celui-ci :

LOUIS XVII AUTOPSIE D’UNE FAUSSE VERITE

17 000 mercis et bon courage à tous.

Appel de Philippe de Villiers à la création d’une nouvelle Légion des 1000 …

lundi, novembre 24th, 2014

Vivent les Lois Fondamentales du Royaume de France, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission surnaturelle et naturelle de Jeanne d’Arc !

==

Comment pourrions nous mieux illustrer ces extraits publiés sur le site du Salon Beige ?

La génération Manif pour Tous, c’est la petite sœur Espérance de Péguy

Extrait de la seconde partie de l’entretien donné par Philippe de Villiers au Figarovox :

V« Le Traité de Troyes vaut bien le traité de Maastricht. En 1420, que pensent les élites? Autour d’Isabeau de Bavière, plissée de gras sous le hennin, cette «truie couronnée» comme on l’appelle à l’époque dans les pays de France, les élites pensent que la souveraineté est une charge trop encombrante. Donc il faut s’en débarrasser. On cède et on transfère la souveraineté à l’étranger, à l’Angleterre.

On pense y gagner en prospérités. On console le peuple en lui disant que la France sera plus grande quand elle sera anglaise. […] C’est la trahison des élites: la trahison des élites politiques, celles qui se déchargent de la souveraineté, trop lourde à porter, et qui considèrent que la France a fait son temps ; la trahison des élites économiques aussi, qui, pour l’essor de leurs commerces, au nom des laines anglaises, des tissus flamands et des vins de Bourgogne, demandent au roi de France, avant d’entrer dans la ville de Troyes, de les rassurer: «dites-nous que les affaires continuent à prospérer comme avant» ; et bien sûr la trahison des clercs enfin, qui refusent que Jehanne aille voir le Pape, ce qui est son droit le plus strict et qui lui reprochent un excès de patriotisme. […]

La Révolution a abattu la monarchie, elle l’a remplacé par une démocratie qui est devenue aujourd’hui une oligarchie. L’oligarchie médiatique, l’oligarchie des banquiers de Francfort, l’oligarchie du CAC 40, l’oligarchie des commissaires de Bruxelles, pour ne pas parler de l’oligarchie américaine de l’OTAN. Un jour, une génération se lèvera qui balaiera les oligarques du multiculturalisme et du consumérisme.

Justement, quel est votre regard sur la génération Manif pour Tous?

C’est la petite sœur Espérance de Péguy. Aujourd’hui, si Jehanne d’Arc revenait, elle aurait à affronter à une nouvelle idéologie. L’oppresseur n’est plus l’Angleterre, mais le mondialisme, qui sépare l’homme de ses attachements vitaux : on est en train de fabriquer pour la France de demain, un petit homme consommateur à l’américaine qui sera asexué et apatride. Il n’aura plus ni racine, ni filiation. Il ne pourra plus se retourner sur son passé et n’aura donc plus d’horizon. Il deviendra fou, fou de plaisir, fou de l’instant, le fou de Chesterton qui a tout perdu sauf la raison. L’ensemble des autorités temporelles et spirituelles a tendance à considérer aujourd’hui que le seul enjeu est, comme on dit à l’école aux enfants, de «sauver la planète». On ne cherche plus à sauver la France mais à sauver la planète. On ne veut plus sauver une civilisation, on veut sauver les phoques et les ragondins appelés à devenir des sujets de droit et on chosifie l’embryon humain. Dès lors, la nation est montrée du doigt, elle est regardée comme un obstacle à la fraternité cosmique. Les déclinaisons de cette idéologie sont l’immigrationisme, l’hédonisme, le consumérisme, avec un objectif inavoué: la création d’un seul marché mondial qui permettrait aux entreprises américaines d’inonder le monde et de faire de l’individu un atome, un consommateur sans attaches affectives. L’Amérique ne veut plus de frontières, d’États, de lois nationales. Elle veut le libre échange planétaire. Elle veut des consommateurs plutôt que des citoyens, imprégnés de soft power, coca-colonisés et qui se passent, de bouche en bouche, le même chewing-gum.

La première urgence est de retrouver l’idée de France: une nation n’existe pas sans contours, ni conteurs. Si elle cesse de rêver et de se définir, si elle perd ses frontières, elle s’abîme. Mais il faut aussi savoir lire les signes d’espoir comme l’immense succès de la «Manif pour Tous». C’est la première fois dans l’histoire de France que des gens ont quitté leurs domiciles, leurs soucis familiaux et personnels, leurs inquiétudes économiques afin de venir manifester pour des idées et non pour des intérêts. C’est la protestation la plus gratuite de notre histoire. Cela laisse penser que la France ne veut pas mourir. Quand il y a un million de personnes dans la rue qui refusent qu’elle meurt, elle ne mourra pas. Lénine disait, «il me faut mille hommes …». On peut penser aujourd’hui, comme lui, qu’un jour il suffira de mille hommes: par leur sacrifice et l’élévation de leur âme, ils changeront la donne de cette société éreintée. Mon livre n’est qu’un petit caillou blanc que je dépose sur le chemin de ces petits hommes-là qui tiennent leurs lucioles allumées au milieu de la poussière d’atomes. […]

L’Europe aujourd’hui est en train de mourir. Elle meurt culturellement et démographiquement. Elle meurt d’un chassé-croisé entre l’avortement de masse et l’immigration de masse. Parce qu’elle ne croit plus en la Vie. […]

Même si je ne regrette rien de ce que je faisais avant, ce que je fais aujourd’hui me paraît plus utile. Ce sont les idées qui mènent le monde et l’œuvre du Puy du Fou, qui est une œuvre de civilisation et de rayonnement, fait découvrir à beaucoup de jeunes Français, la France et l’histoire de France. […] »

Michel Janva

 Jeanne d’Arc incarne le courage dans l’épreuve des totalitarismes que nous vivons

A l’occasion de la sortie de son Roman de Jeanne d’Arc, Philippe de Villiers a accordé un entretien au FigaroVox. Extraits :

J« Mon livre est en quelque sorte une cinéscénie littéraire. J’écris à la première personne comme s’il s’agissait des mémoires imaginaires de Jehanne d’Arc. Je veux mettre à la portée des nouvelles générations qui voient la France s’abîmer, des figures emblématiques qui ont illuminé notre histoire, pour que les jeunes Français aient le goût de les connaître et d’aller les découvrir. Avec «Le roman de Jehanne d’Arc», j’ai voulu rendre à la plus grande héroïne de notre Histoire son humanité, retrouver la vérité de ses émois, de ses éblouissements, de ses désarrois devant l’innommable. Depuis mon enfance, comme beaucoup de Français, je regarde Jehanne d’Arc tout là-haut, accrochée aux tentures sacrées, lointaine, séraphique comme une sainte d’enluminure. Avec ce livre, j’ai voulu dépasser le mythe, aller au cœur du mystère, déposer la tapisserie pour la regarder de plus près, essayer de saisir et de traduire ses fragilités, ses doutes et ses vraisemblances. […]

Mais j’ai pu tirer une leçon de son histoire: la vérité ne triomphe jamais, mais ses ennemis finissent toujours par mourir. Jehanne d’Arc connaît les ardeurs ignorées de la petite pastoure à son ouvrage que personne ne remarque en ses humilités, puis l’extraordinaire popularité du chef de guerre qui triomphe, et finalement la déréliction christique du cachot. Quand elle est trainée dans une charrette cahotante qui la conduit au bûcher de la place du Marché, elle croise sur son passage le regard furtif des femmes qui, dans leurs jupes, enveloppent leurs enfants et leurs glissent à l’oreille: «Regarde la sorcière!». Jehanne, en elle-même, se dit «quelle honte!». Elle comprend qu’il ne s’agit pas seulement de la faire mourir, mais de la déshonorer aux yeux du monde et dans le cœur des plus petits pour que jamais elle ne renaisse. Il ne s’agit pas seulement de tuer son corps, il faut détruire son âme. Ajouter à la mort la flétrissure. Ainsi a-t-elle connu et enduré l’insupportable. Un jour, Soljenitsyne m’a ainsi parlé d’elle: Jehanne d’Arc incarne le courage dans l’épreuve des totalitarismes que nous vivons et qui sont fondés sur le mensonge: «la vérité conduit au martyr et au déshonneur». Il faut accepter d’être déshonoré lorsqu’on hurle la vérité. »

« J’ai pris des coups et des coups bas. Car aujourd’hui, on ne peut plus faire de politique en France sans obtenir l’agrément de la «Société de Connivence». Et si cet agrément vous est refusé, alors tous les coups sont permis, tous les moyens sont bons, aucun ne vous est épargné. Il y a un va-et-vient consciencieux dans le processus d’élimination des adversaires, entre la justice médiatique et la justice tout court, enchaînées aux mêmes fantasmes et aux mêmes complicités. Le «Mur des Cons» est là pour le rappeler. On donne aux juges une mission de salut public. De tous temps, les hommes qui ont eu du pouvoir se sont attaqués les uns les autres. Mais ce qui est nouveau aujourd’hui, dans la société médiatique, ce sont les armes qu’on utilise. Elles sont plus meurtrières, plus performantes et plus sournoises. Ce sont des poisons qui ne laissent aucune trace de leurs auteurs ou de leurs alchimies. Nous sommes devant une crise qui n’est pas seulement politique, mais qui est désormais métapolitique, c’est une crise des valeurs, des valeurs fondatrices de la civilisation. Le pouvoir n’est plus un sacrifice, il est devenu une consommation. Nous sommes passés de l’âge des Services à celui de l’hédonisme politicien. Le pouvoir n’a plus le pouvoir et quand il n’y a plus la notion du Bien Commun, comme du temps de Jehanne d’Arc, parce qu’on a liquidé le pouvoir, il ne reste que les caïmans et les crocodiles qui se mangent entre eux dans la piscine sanguinolente.

Que nous apprend Jehanne d’Arc sur notre époque?

Elle nous apprend d’abord une grande leçon: quand tout est désespéré, rien n’est désespéré. Elle nous apprend qu’il faut Souffrir pour Espérer. Elle nous apprend que la part du visible de la vraie vie est infiniment plus confinée, même si elle est plus voyante que la part de l’invisible de celle-ci. Elle nous apprend que le visible est tramé dans l’invisible et que l’invisible affleure dans le visible. Que la nature et la surnature vont ensemble. Jehanne n’est pas une mystique, mais une petite fille de tous les jours. Elle aime rire, chanter, danser. Elle a de l’entrain dans le caractère, elle est coquette, elle aime les toilettes, les tissus et les laines rares. C’est une fille de l’eau, une fille des champs qui court dans la vallée des couleurs de Vaucouleurs. Elle est aussi une fille de piété. Elle est les trois à la fois. Aucune des trois filles qui la composent ne l’emporte sur l’autre. Jehanne est le plus formidable trait d’union que l’histoire ait jamais inventé entre le Ciel et la terre. Mais, chez elle, l’extraordinaire vient se tramer dans l’ordinaire.

Elle nous apprend aussi qu’un pouvoir qui n’est pas établi sur la pérennité et la sacralité est dénué de vraie légitimité. C’est la raison pour laquelle elle veut emmener le Dauphin à Reims. […] La potestas est le pouvoir de gouverner et de légiférer tandis que l’auctoritas signifie l’aura, le symbole. Quand un pouvoir a beaucoup d’auctoritas, il n’a pas besoin de la potestas. Quand il n y a plus de mœurs, on fait des lois. Une société qui a encore des mœurs, ne fait pas de lois. Un monarque assure son autorité par l’auctoritas. Un monarque qui fait des lois est faible. Aujourd’hui, on a perdu la potestas et l’auctoritas: la potestas est partie à Bruxelles et l’auctoritas dans les médias. Le roi est nu, il ne reste que le casque et le scooter!« 

Michel Janva